Site institutionnel du CNRS|attribut_html
Le rendez-vous de l’innovation

Les Partenaires
des Innovatives

Ministère de l'éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche ABG - L'intelli'agence Fist SA

Rechercher




Accueil > Éditions précédentes > Voiture du futur > Posters > Energie

Optimisation de la planification d’itinéraires de véhicules basée sur la gestion de l’énergie

par DIRE - publié le , mis à jour le

Optimisation de la planification d'itinéraires de véhicules basée sur la gestion de l'énergie

Christian Artigues, Marie-José Huguet, Pierre Lopez, Sandra Ulrich Ngueveu
(Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes - LAAS)

Optimisation de la planification d’itinéraires de véhicules basée sur la gestion de l’énergie

Pour faire face aux enjeux sociétaux de baisse de la consommation énergétique et de diminution d’émission de polluants, le secteur des transports a obligation de réduire les impacts environnementaux qu’il engendre. Cela se traduit par le développement de véhicules moins polluants, moins énergivores, mais aussi par le développement de modes de transport alternatifs (transport collectif, ferroviaire, covoiturage, vélos, etc.).

Dans ce contexte, les travaux présentés se sont, d’une part, focalisés sur la gestion optimale de l’énergie au sein de véhicules électriques hybrides dans le but de réduire de manière significative la consommation en combustible tout en maximisant son autonomie. D’importants verrous scientifiques et techniques ont été levés dans le cadre d’une collaboration entre chercheurs en Recherche Opérationnelle du LAAS, en Génie Electrique du LAPLACE et l’entreprise NEXTER Electronics. Les résultats obtenus ont montré une baisse significative (jusqu’à -20%) de la consommation en combustible de véhicules électriques hybrides suivant des parcours prédéfinis.

D’autre part, pour faire face aux usages émergents, des algorithmes performants ont été proposés pour le calcul d’itinéraires multimodaux (employant plusieurs moyens de transport) pour des passagers voulant se déplacer dans un réseau de transport ; et pour le calcul de points de rendez-vous de covoiturage entre un chauffeur et un utilisateur de transport en commun. Les tests numériques ont été réalisés sur des réseaux de grandes villes existants (New York, Paris, Toulouse).

Une perspective de recherche intéressante reste l’intégration des deux problématiques précédentes dans l’objectif de considérer la nature et la dynamique du réseau de transport (topologie du réseau, état du trafic, événements exceptionnels) pour proposer au conducteur ou au véhicule autonome un calcul d’itinéraire prenant en compte la consommation énergétique résultante.

Téléchargez le poster
pdf - 490.3ko