Site institutionnel du CNRS|attribut_html
Le rendez-vous de l’innovation

Les Partenaires
des Innovatives

Ministère de l'éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche ABG - L'intelli'agence Fist SA

Rechercher




Accueil > Éditions précédentes > Voiture du futur > Posters > Energie

Structures de commandes d’un système batterie — supercondensateurs pour véhicule électrique

par DIRE - publié le , mis à jour le

Structures de commandes d'un système batterie — supercondensateurs pour véhicule électrique

A.Castaings, W.Lhomme, A. Bouscayrol, Université de Lille 1
R.Trigui, IFSTTAR

Structures de commandes d’un système batterie — supercondensateurs pour véhicule électrique

Les Systèmes de Stockage d’Energie (SSEs) associant une batterie et des supercondensateurs (SCs) sont des solutions possibles pour améliorer l’autonomie du véhicule et la durée de vie de la batterie. Cependant, de nombreuses questions techniques se posent concernant la mise en œuvre de ce type de système. Le choix de l’association est une question essentielle. L’utilisation d’un convertisseur statique comme interface des SCs donne la possibilité d’utiliser le degré de liberté (ddl) que fourni l’association des sources. Afin de se prévaloir au mieux de ce ddl il est primordial de définir une commande adéquate. La commande a pour but de partager de manière efficace la puissance demandée par le véhicule entre les SCs et la batterie.

L’objectif de cette étude est de comparer deux structures de commande pour ce type de système. La première méthode consiste à considérer la conservation de la puissance entre la sortie des SCs et la sortie du convertisseur statique. La seconde méthode est basée sur la Représentation Energétique Macroscopique (REM). La REM
est un outil graphique basé sur le principe d’action-réaction entre les différents éléments du système. Des règles spécifiques d’inversion permettent de déduire la structure de commande de manière systématique. Les résultats de simulations effectués sur des cycles normalisés montrent que la structure de commande par inversion s’avère être la plus performante.

Téléchargez le poster
pdf - 571.4ko