Site institutionnel du CNRS|attribut_html
Le rendez-vous de l’innovation

Les Partenaires
des Innovatives

Ministère de l'éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche ABG - L'intelli'agence Fist SA

Rechercher




Accueil > Innovatives SHS 2017 > Exposition

Patrimoine

par InSHS - publié le , mis à jour le

L’apport des techniques d’acquisition numériques à l’étude de la collection des blocs d’architecture romaine de Bordeaux

Alain Badie, badie chez mmsh.univ-aix.fr, Dominique Tardy, dtardy chez wanadoo.fr, Jean-Jacques Malmary, jean-jacques.malmary chez laposte.net

Institut de recherche sur l’architecture antique, Aix-en-Provence
Comprendre le phénomène urbain en Gaule romaine est un enjeu crucial de la recherche sur l’architecture antique. Les réserves des musées sont riches de milliers de blocs qui sont les derniers témoins de cette architecture mais qui restent d’une étude difficile. L’acquisition des nuages de points 3D et leur intégration dans les processus de conception des modèles numériques de restitution a permis de renouveler l’approche de ces blocs.

La MOM au cœur de la science participative et de l’innovation technologique

Geolyon. Plateforme pour l’information spatiale

Bruno Morandière, bruno.morandiere chez mom.fr

Maison de l’Orient et de la Méditerranée - Jean Pouilloux, Lyon
Geolyon assure la pérennisation de fonds géographiques et offre une mise en ligne mutualisée de documents géolocalisés. L’interface intuitive et ergonomique permet de rechercher toutes les ressources disponibles pour un lieu ou une zone géographique, leur visualiser et, selon les droits d’auteur, leur téléchargement. Geolyon s’appuie sur des référentiels normés, il est interopérable avec tout système d’information.

Le Klèrôtèrion. Un projet citoyen pour revivre l’expérience de la démocratie grecque et pour questionner nos démocraties modernes

Liliane Rabatel, liliane.rabatel chez mom.fr, Nicolas Bresch, nicolas.bresch chez iraa.cnrs.fr

Maison de l’Orient et de la Méditerranée - Jean Pouilloux, Lyon
Institut de recherche sur l’architecture antique, bureau de Lyon et de Paris

Utilisé en Grèce à partir du Ve s. av. J.-C., le klèrôtèrion est un dispositif de tirage au sort pour l’attribution des charges publiques. Le projet propose la reproduction en marbre, grandeur nature, du dispositif. Cette machine vise ainsi la valorisation patrimoniale et la médiation culturelle et entend susciter divers questionnements à la croisée de l’histoire des techniques, de l’histoire politique et de la science politique.

Le musée inespéré des abysses à portée de main

Jean-Christophe Sourisseau, jean-christophe.sourisseau chez univ-amu.fr

Centre Camille Jullian - Histoire et archéologie de la Méditerranée, de la Protohistoire à la fin de l’Antiquité, Aix-en-Provence
Laboratoire des Sciences de l’Information et des Systèmes, Marseille

La découverte en prospection sous-marine profonde d’une épave phénicienne du VIIe s. av. J.-C. a conduit au développement d’un procédé de relevé photogrammétrique intelligent permettant à l’archéologue de travailler à distance, dans des conditions de lisibilité jamais atteintes et avec des outils d’intelligence artificielle qui ouvrent des perspectives de développement considérables.

Ikonikat

Mathias Blanc, mathias.blanc chez univ-lille3.fr

Institut de Recherches Historiques du Septentrion, Lille
L’application Ikonikat permet de rendre visible ce que chacun regarde : sur un support tactile affichant une image, chacun peut montrer ce qui attire son regard en pointant ou traçant des traits. Qu’en est-il des autres objets d’art tels les sculptures ? Le nouveau défi d’Ikonikat est de transposer dans l’espace, en 3D et grâce à un casque de réalité virtuelle, le système d’annotation par le tracé. Les résultats peuvent aider à comprendre ce que le public de musée regarde et comment il le fait.
En savoir plus

Musicologie et humanités numériques

Cécile Davy-Rigaux, cecile.davy-rigaux chez cnrs.fr

Institut de recherche en musicologie, Paris
L’IReMus présente une série de travaux et outils développés dans une double perspective de valorisation du patrimoine et d’investigation des œuvres et des pratiques musicales passées et actuelles, à travers l’exploration de corpus de musiques notées ou enregistrées et de représentations iconographiques à sujets musicaux, allant du Moyen Âge à nos jours. Cette démarche s’appuie sur une dynamique propice à l’innovation dans le domaine des humanités numériques.

LoSonnante  : l’écoute par conduite osseuse

Florent Cholat, florent.cholat chez gmail.com

Politiques publiques, action politique, territoires, Grenoble
LoSonnante est un dispositif qui permet d’écouter un matériau sonore original — construit à partir de récits, de sons et d’ambiances — en utilisant la conduction osseuse. La perception des sons étant permise par le contact direct de l’usager avec le support, aucun matériel supplémentaire n’est requis. Ce projet novateur utilise le principe de l’écoute par conduction osseuse à des fins de médiation culturelle, pour de la scénographie d’exposition ou de la valorisation de sites particuliers.

Les graffitis révélés : exploration virtuelle du château de Selles (Cambrai)

Christine Aubry, christine.aubry chez univ-lille3.fr

Institut de Recherches Historiques du Septentrion, Lille
Historiens de l’art, archéologues, médiateurs et informaticiens s’unissent afin d’offrir une exploration virtuelle d’un des plus grands ensembles de graffitis et gravures pariétales connus en Europe. Autour de ce « Lascaux des graffitis », le projet se propose de créer un outil d’immersion d’une ampleur inédite. Il permettra de développer un ensemble contenus/interactivité/dispositif de présentation qui trouvera à terme sa place dans un espace d’exposition.

Promenade littéraire / Le Havre

Sonia Anton, sonia.anton chez univ-lehavre.fr

Groupe de recherche identités et cultures, Le Havre
Ce dispositif propose une promenade littéraire dans la ville du Havre. Vingt bancs publics, sur lesquels sont reproduits des extraits littéraires portant sur le lieu, sont installés dans la cité. Une application permet également au promeneur d’accéder à un site web, pour approfondir le circuit et entendre les textes lus par des comédiens. La marque AU FIL DU BANC© a été déposée.
En savoir plus

Dialogue franco-égyptien à l’écoute des nouvelles problématiques scientifiques et patrimoniales

Marie-Dominique Nenna, mdn chez cea.com.eg

Centre d’Études Alexandrines, Alexandrie, Égypte
Le service pédagogique du Centre d’Études Alexandrines propose une sélection d’animations issues des mallettes pédagogiques bilingues « Arché’o » et « Le tapis volant » et de l’exposition « les statues qui bougent à Alexandrie ». Des animations 3D sont également à l’honneur : plongée sur le site du phare d’Alexandrie, visite d’une tombe souterraine peinte de la nécropole d’Anfouchi, etc. Le tout est accompagné d’une projection de films sur « Les Métiers de l’archéologie ».

CulturMoov, médiateur culturel numérique

Romain Prévalet, romain chez culturmoov.com

Archéologies et Sciences de l’Antiquité, Nanterre
CulturMoov est un créateur d’expériences de visite culturelle et touristique accessibles sur tous les supports digitaux et le web. Les contenus sont interactifs, ludiques et scénographiés dans des mini-expositions pédagogiques consacrées aux objets et lieux inconnus des publics. Elles permettent une immersion avec les œuvres et racontent une histoire, offrent une manipulation à 360°, un décryptage microscopique, ou encore des jeux.
En savoir plus

Projet HYDROSYRA. Fonctions et mutations d’un aménagement hydraulique antique : l’aqueduc du Galermi (Sicile, Italie)

Sophie Bouffier, sbouffier chez mmsh.univ-aix.fr

Centre Camille Jullian - Histoire et archéologie de la Méditerranée, de la Protohistoire à la fin de l’Antiquité, Aix-en-Provence
Le projet interdisciplinaire, soutenu par Aix-Marseille Université, porte sur un aqueduc bimillénaire sicilien, qui a subi plusieurs mutations fonctionnelles au cours du temps pour être aujourd’hui consacré à l’irrigation du territoire. Les résultats permettent de proposer un projet de valorisation destiné à sensibiliser la population locale à un pan de sa mémoire collective et à provoquer une prise de conscience politique sur une richesse en péril, sous l’égide de l’Unesco.

Bretez II

Mylène Pardoen, mylene.pardoen chez ish-lyon.cnrs.fr

Institut des Sciences de l’Homme, Lyon
Le projet Bretez a pour finalité la restitution d’un quartier de Paris au XVIIIe siècle. Grâce à une animation conçue et articulée autour du sonore, Bretez II propose une maquette en 5D ajoutant à la 3D classique le déplacement à la première personne et la prise en compte de la dimension sensible.
En savoir plus
Consulter le site du projet

VÉgA - Vocabulaire de l’Égyptien Ancien

Frédéric Servajean, fservajean chez yahoo.fr

Archéologie des sociétés méditerranéennes, Montpellier
Le VÉgA est un dictionnaire numérique de l’égyptien ancien visant à lever des freins technologiques et d’usage à destination de tous les publics. Cette plateforme collaborative centralise dans une base de données toutes les informations lexicographiques par le biais de notices conçues, développées et signées par leurs auteurs. L’utilisateur dispose ainsi d’une expertise scientifique immédiate et d’un gain de temps considérable lui permettant de se consacrer pleinement aux textes.

Aspectus  : expérience de réalité virtuelle pour des projets environnementaux et patrimoniaux

Damien Vurpillot, damien.vurpillot chez mshe.univ-fcomte.fr

Chrono-Environnement, Besançon
L’objectif d’Aspectus est de combiner des données numériques hétérogènes par l’intermédiaire d’une interface en ligne. Cet outil de visualisation et d’interaction avec les données 3D rend accessibles des sites lointains, à risques ou disparus, pour des systèmes d’expertise à distance à l’intention des professionnels et d’expériences ludiques pour le public. L’interface est accessible sur tous les supports et via des casques de réalité virtuelle, pour une expérience plus immersive.

VoG in 3D ( Virtual Reality of GIS in 3D )

Jean-François Bernard, Jean-Francois.Bernard chez cnrs.fr

ARCHEOVISION - SHS - 3D, Bordeaux
Les sciences humaines et sociales produisent des données aussi abondantes qu’hétérogènes. Le partage et la valorisation des travaux nécessitent d’imaginer d’autres types d’outils que les SIG ou les logiciels 3D. C’est le cas du casque de réalité virtuelle qui offre des possibilités inédites de découverte, de manipulation de la documentation et d’immersion dans des espaces archéologiques restitués.

Aïoli. Reality-based 3D annotation cloud service for cultural heritage documentation

Livio de Luca, livio.deluca chez map.cnrs.fr

Modèles et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine, Marseille
Aïoli est une plateforme collaborative destinée aux acteurs de la documentation, de la sauvegarde et de la diffusion du patrimoine culturel. Elle permet aux utilisateurs d’élaborer des représentations 3D à partir de photographies et d’enrichir ces représentations à l’aide d’annotations sémantiques. L’enrichissement s’applique à des objets hétérogènes et permet de documenter leurs évolutions à travers le temps. Cette approche innovante permet une meilleure compréhension des objets patrimoniaux.

Partenaires Innovatives SHS 2017

AMU. Inserm. IRD. Fonds de recherche Société et culture Québec. Ministère de l'éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche. Ministère de la Culture et de la Communication. Marseille Aix Métropole. CVT ATHENA Consortium de valorisation thématique. SATT. CASDEN, la banque coopérative de l'Education de la Recherche et de la Culture. ABG L'intelli'agence. L'avenir se cultive en réseau. France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.